couverture du livre « Attention, fragile ! »

L’histoire contemporaine de la messagerie postale en France n’avait jamais été écrite. Le sujet n’a pourtant cessé de faire débat depuis le XIXe siècle : fallait-il faire du transport et de la distribution de ces objets sur tout le territoire un service public ? Ces millions d’objets échangés entre fournisseurs et clients, commerçants et particuliers, familles et amis, villes et campagnes que la distance sépare, valaient-ils de prendre le risque de ralentir la circulation des mots, portés par les lettres et les cartes postales ? Valaient-ils de priver d’autres opérateurs, routiers, ferroviaires, aériens, d’une activité concurrentielle rémunératrice ? La trajectoire de la messagerie postale en France a largement dépendu des réponses fluctuantes à ces interrogations, autant économiques que politiques.

En explorant les deux siècles qui précèdent l’explosion du trafic des colis, ce livre révèle une conquête et dessine peut-être un avenir, celui de la Poste comme actrice centrale en matière de logistique. Il montre sur quelles fondations profondes et fragiles à la fois, la Poste a pu s’appuyer pour prendre la place qu’elle occupe désormais sur le marché capital de la messagerie. Il ouvre enfin une fenêtre sur l’importance des objets dans la construction des agencements sociaux.

Notice

Nous partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *